la regarder

Publié le par denis heudré

la regarder passer
m'étreint
la laisser m'enlacer
m'émeut

Publié dans aphorismes

Commenter cet article

Claude GUIBBERT 27/12/2005 09:20

Très sensible à la sensibilité, la sensualité de cette belle poésie. Elle se démarque amplement de l'habitude actuelle qui consiste, généralement, à publier avec force détails les derniers fantasmes de la nuit et que l'on pourrait appeler "l'amour haché".