marcher à côté de ses rêves

Publié le par denis heudré

tu te retournes et tu vois
ta route se charger en avarie

de ces hivers à la dérive
à marcher à côté de ses rêves

avoir froid à son passé
et s'incendier de silence

poème traduit en espagnol sur le site
http://www.centropoetico.com/

Commenter cet article

Nathalie 01/02/2006 14:47

L'arbre bleuJ'ai poussé moi aussi sur le versant de l'ombreEt dans les doigts bleuis de ma petite enfanceJ'entends toujours la voix qui criait pour personneDe cet arbre sauvage et qui n'aimait pas DieuHenry Bauchau