marins

Publié le par denis heudré

contempler des traces de vent
et s'ennivrer d'imaginaire

de ces marins abrités
derrière le silence

d'escapades en dérives
en solitude accostée


Publié dans l'appel des embruns

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

systole 08/03/2006 11:02

Accoster sa dérive
ammarer sa mélancolie
surfer sur un nuage
au grée du coeur d'Eole
partir