marchand de cendres

Publié le par denis heudré

le marchand de cendres
va passer

les chiens n'auront plus
à s'arracher
qu'un petit bout d'ombre

Publié dans mort

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Danièle 17/06/2008 00:30

Et dans un écho de fond de nuitles chiens hurlerontSe disputant de misérables lambeaux..Comme "le rimailleur" et "Marlou" je suis très sensible à la résonnance des mots de ce magnifique poème..  Merci !   

le rimailleur 14/06/2008 11:53

Belle résonnnance en effet sur ce poème.

marlou 10/06/2008 18:41

Les mots se prolongent infiniment en nous... Très beau