lourd

Publié le par denis heudré

lourd le velours
des replis d'enfance
à l'ombre

le repas d'ombre
sans merci
sans voix

vivre de vide
en nuits
ordinaires

seul le linceul
chiffon sur ces nuits
chavirées d'absence
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Danièle 17/06/2008 00:42

Le velours engonce l'enfanceLe silence écrase l'amourUn jour, le passé nous devanceLes souvenirs, on ne s'en souvient pas toujours..

marlou 15/06/2008 10:00

On se souvient