bestiaire

Publié le par denis heudré

se fourrer le doigt dans l'éléphant
gai comme un coq à l'âne
prendre le taureau par la racine
mettre la puce à l'anglaise
donner sa langue au loup
un froid de canard boiteux
prendre le taureau par les corneilles
vendre la charrue avant de l'avoir tuée
avoir des mollets de coq en pâte
donner sa langue au chat dans la gorge

Publié dans aphorismes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article