propre

Publié le par denis heudré

le livre d'occasion
sale
pas cher

c'est de la poésie
d'habitude la poésie
c'est propre

à peine lu
ne pas abimer
le travail de l'artisan

alors laver le livre
pas trop
ne pas abimer

à l'intérieur
des mots propres
figurés

Publié dans mes chemins de poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Danièle 23/09/2008 23:03



Sous la couverture fânéedes motsfrottés, usés, polispar d'autres yeux

colette 19/09/2008 19:29

les traces dans un livre parlent basles traces d'un livre parlent loin

Quichottine :0010: 19/09/2008 15:57

Et lorsque le recueil a été tellement lu, que les pages ont reçu les rires et les larmes, que certaines ont tellement été visitées qu'elles s'ouvrent seules comme si elles attendaient votre visite, comme l'ancienne amante qui n'a plus besoin de préliminaires mais qui en demande encore, faut-il pour autant cesser de le lire ?Les livres d'occasion parlent de ceux qui les ont aimés.Je venais de chez Isabelle aujourd'hui, je me suis arrêtée à la premiere page, mais je reviendrai.

denis heudré 01/10/2008 18:20


Merci de votre message
Oui, moi aussi les livres d'occasion me parlent. Quand je les achète, ils me disent "ne nous vend plus!"