précipice

Publié le par denis heudré

je ne suis qu'un ciel
balayé par le chagrin
et tous les jours
le jour se lève
comme un précipice

à l'issue de ta peau
une lame de solitude
aiguise mon chagrin
et mon destin s'ébrèche
dans les tourments

que faire
à part accumuler les secondes

Commenter cet article