jeune homme

Publié le par denis heudré

jeune homme des fêtes
je nomme défaite

cette pluie grise
dont on fait les hommes

je nomme jeunesse
jeune homme, jeu n'est-ce?

Publié dans le temps qui s'en va

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Tu te lances (à nouveau me semble-t-il ?) avec grande subtilité dans un "holorime" où il est rare d'allier prouesse technique et poésie et de ne pas écrire sans véritable signification...Ici les trois sont réunies, c'est rare je le répèteJ'aime particulièrement la fin
Répondre
D

Merci Colette pour tes commentaires si gentils.
Oui ce blog est un peu un brouillon, alors je me lance à tous chemins...


D
Oui jeune homme, fais la fête !Jeune, est-ce éphémère ?Bien amicalement.
Répondre