Faubourg St Honoré

Publié le par denis heudré

mannequins
froids
dans les
vitrines
de luxe

l'arrogance de
ne même pas
afficher les prix

plus chers encore
que la vie
des deux policiers
qui plus loin
montent la garde

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

unevilleunpoeme 20/01/2009 15:28

Mais les petites mains qui confectionnent les objets de luxepermettent paradoxalement de créer des emplois...