axe de faille

Publié le par denis heudré

derrière le souvenir
un éclat s'érige en signe

éveil invisible
d'un axe de faille

un feu dans les friches
une réplique de l'âme

Publié dans en hommage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

loic 27/03/2009 06:34

Carnac
 
Les bruines monotones
Enfument Kermario
Les gouttes s’y condensent
Aux pointes de l’ajonc
Assourdissantes automnes
Vaporisant la terre
Les bagads de pierre
Sonnent une suite immobile
S’en allant en cortège
Sous les arcs du temps
 
Et l’Armorique les porte
En dérive terrestres
Aux failles de Lanvaux
Où ils s’engloutiront
 
Des averses infinies
Délitent Crucuno
En ces fonds de Novembre
Où les jours fatigués
S’ankylosent de torpeurs
Tandis que sous  ces tables
Digérés par la terre
Des fémurs s’amoncellent
En forêts de misères
Sur de mornes lisières
 
Et l’Armorique les porte
En dérive terrestres
Aux failles de Lanvaux
Où ils s’engloutiront
 
Viennent enfin les bannières
Des ciels dévastés
En dépressions d’hivers
Qui peignent sans couleurs
Ces mégalithes atones
Que des hommes élevaient
Pour éteindre la rage
De leurs envie de guerre
Pour étaler leur force
Aux villages d’entours
 
Et l’Armorique les porte
En dérive terrestres
Aux failles de Lanvaux
Où ils s’engloutiront