ciel de boue

Publié le par denis heudré

l'automne balbutie
ses feuilles mortes
et remonte son col

la pluie ne va pas empêcher
la nuit
d'étendre ses branchages

pose tes mains sur l'écorce
le chêne se souviendra longtemps
de ce soir en ciel de boue

Publié dans quatre saisons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romane 11/06/2009 23:51

Merci de m'avoir offert ce lien. Je rencontre ici l'expression poétique et sa force jusque dans ses nuances. Et puis "Didascalies", qui vient à point dans la marée émotionnelle dont je ne suis pas encore parvenue à me défaire depuis bientôt une semaine... d'overdose sans démission. Plus que jamais l'Art Vivant et le verbe, en rébellion contre l'enfermement.Je me suis permis de vous ajouter parmi les amis figurant sur mon blog. Merci à Serge de m'avoir ouvert un nouveau chemin.Bien à vous, Denis.Romane

silencieuse59 26/04/2009 11:20

Pose tes mains sur l'ecorce et ecoute le sève couler...le chêne eternel se souviendra de toi...Il est magnifique ce poème...bravo...

colette 18/04/2009 11:07

l'écorce toujoursse rappelle nos mains et en nos mainsdemeure l'écorce 

tilk 17/04/2009 19:36

bel écrit..court ...plein d'images..amitiétilk

Danièle 16/04/2009 13:58

De la poésie comme j'aime....... Beaucoup

denis heudré 16/04/2009 18:21


Bonjour Danièle et merci pour tes encouragements.
à bientôt
denis