le noir et le rouge

Publié le par denis heudré

le parapet nous préserve
de la pénombre

le précipice bien que recoloré
effacerait tout cri

qui croirait s'envoler
deviendrait couleur par contumace



Publié dans mort

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article