croix

Publié le par denis heudré

croix étouffées
de ronces railleuses
au bord du fossé
oubliant désormais
de montrer le chemin

Publié dans le temps qui s'en va

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
J'ai oublié de vous dire mon plaisir à retrouver des mots essentiels pour moi aussi : infime et infini que j'ai déjà associés dans plusieurs textes , entre autres dans un recueil publié en 2002. Si la lecture vous tente c'est  "Résidence principale" sur mon blog. A bientôt ?
Répondre
C
Est-il de plus beau chemin que celui de la poésie ? Et celui-ci peut-on le perdre... même si souvent les "ronces" en cachent la direction ?
Je poursuis avec bonheur la découverte de votre écriture !
Répondre