terminus

Publié le par denis heudré

un chauffeur de bus
au téléphone
à l'arrêt

son amour
à l'arrêt
terminus

et moi
comme un vole à la tire
gêné d'avoir compris

Publié dans rencontres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Danièle 05/08/2009 01:11

On est tous un peu "voleur" quand on devine la peine de l'autre..

colette 04/08/2009 14:56

voleur de mots preneur de viesc'est le "privilège" du poète