poussière

Publié le par denis heudré

lever les yeux
comme on lève un corps
et frissonner
d'être si peu

vieillir est impossible

Publié dans le temps qui s'en va

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article