dans le pas des sources

Publié le par denis heudré

le chemin dégueule de barbelés
qui écorchent les yeux
et les ailes

un papillon déballe sa soie
une libellule ses dentelles

et dans le pas des sources
le cheval ne croit plus
que la terre tourne rond

Publié dans à la campagne

Commenter cet article

bertrand 30/11/2006 14:23

Salut Denis
Pourrais-tu écrire un poème cliniquement correct sur un "gars" qui se casse l'autre tendon d'achille à 20 mois d'intervalle.
Et même que si çà finit par "con" pour rimer avec tendon je ne serais même pas faché.
A bientôt
Bertrand