écorce

Publié le par denis heudré

reviens voir ta peau
dans vingt ans

qu'un parchemin
brodé d'amertume

qu'un habit
couleur aube déchirée

une écorce
frissonnant d'absence



Poème repris dans le n°44 de la revue "Lieux d'être"
et dans le n°5 de la revue "Littérales"

Commenter cet article