poésie-clairière

Publié le par denis heudré

Publié dans mes chemins de poésie

Commenter cet article

Janus 26/03/2007 21:18

combien de bleus aux coudesdans l'arbre des possiblesoù les âmes se soudent
cachée dans les phragmitesdevenue invisiblela barque devient gîte
et on espère encoreatteindre cette ciblejusqu'au bout de son corps

CatVendredi 26/03/2007 09:41

Oh !Comme c'est chouette !Ca rappelle l'enfance et ça donne envie.:-)

:0002::0009::0010::0037::0091:: 25/03/2007 17:03

cool la  présentation......