gel

Publié le par denis heudré

il gèle
à fendre
pétale
sur la peau
des bouleaux
transis

les sols
gémissent
des terriers
d'ombre
et l'arbre
devient papier

Publié dans quatre saisons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jonathan 08/04/2007 23:05

Tous ces poèmes sont très beaux : concis, doux, évocateurs...ils explosent d'une poésie de vivre étonnante.
Passe donc lire les miens quand tu en auras le temps et dis-moi ce que tu en penses : http://quelquesbouteilles.over-blog.com
A bientôt, bonne continuation,
Jonathan

colette muyard 07/04/2007 19:25

Oui l'arbre devient papier mais si le papier devient poème alors l'arbre EST poème... lui qui toujors EST poésie

aloredelam 04/04/2007 19:01

magnidfique concision mais on aimerait que lesarbres survivent un peu , pourquoi pas du papier torchon ? à moins que les arbres ne meurent d'écrire , des pétales de poèmes ...