nos pays

Publié le par denis heudré

ta terre s'éveille
au loin
dans l'impossible
de la poussière

nos pays
se parlent de pierre
et brisent les masques
de tout langage

comme deux frères
qui se regardent
ici les mots
ne sont frontières

Publié dans mes voyages autour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Il me faudrait une vieentière que je n'aipluspour lire ces délices de motssouventcomme pour moiposésPourrais-je illustrer mon blog de temps en temps avec une poèsie en mettant la réfèrence à ce blog.Ce poème illustre bien le décalage qui s'efface entre les pays par les mots ou photos et amitiés qui se lient.
Répondre
D
Bonjour et merci de votre visite.Bien entendu si vous citez mon blog, je suis tout à fait d'accord pour que mes poèmes soient repris pour un usage non commercial (mais peut on faire commerce avec la poésie????). 
L
des merveilles
Répondre
C
Si vrai ! En poesie point de frontieres...
Répondre