rue de la lune

Publié le par denis heudré

les rues s'encombrent
d'une ombre arrogante
plus rien ne traversera
le bleu
au moins jusqu'à demain

la lune écarte le rideau

roulent les sangs
à l'approche des bars
et quelques notes de musique
pauvres étincelles mystifiées
par des néons violents

la lune entre en scène

la nuit porte la voix fièrement
y éclate la parole
comme l'eau sur la pierre
ou, plus violent comme
tombe un rideau de fer

la lune salue et se retire

Publié dans dans la nuit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mars 31/07/2007 10:51

Voir les sons de la nuit, entendre ses lumières, c'est beau, surtout si Elle est là ... comme un point sur un i.