rivage, nuit

Publié le par denis heudré

écoute        la mer
retient son souffle
étonnée par la pénombre

à l'heure où la poésie
expose ses étoiles
à nos yeux entrouverts

tu arpentes
mon destin
avec le risque des sentiments

Publié dans dans la nuit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Colette 16/08/2007 10:19

J'aime cette heure où les étoiles de tes  poèmes émerveillent  le regard

angel 15/08/2007 16:05

BIEN SYMPATHIQUE POEME BISOUS

MP 14/08/2007 20:14

Le risque des sentimentsOublier quand le ressenti ment.J'aime beaucoup ce poème.Poéteusement

DaniÚle 13/08/2007 01:16

La nuit a étalé ses étoiles.  Je m'y suis longuement plongée, sans y trouver aucune route...   Même la Mer respire en silence...    Tout est calme...