à même le seuil

Publié le par denis heudré

la pierre est là
par la sueur
et par le bruit

d'ombre en fuites
posée à même le seuil
en limite de pas

pierre subliminale
d'être, le dévouement
si près des boues

la pierre reste là
à offrir lèvre à la porte
dans le silence des ronces


poème repris dans le n°1 de la revue "Le capital des mots"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Pierre usée par les pas, par les ans..  Pierre que l'on ne voit plus, que l'on ne sent plus.. Pierre lisse comme velours..
Répondre
J
Pierre de destiné, nombril du monde.
Répondre