Crucuno

Publié le par denis heudré

je voudrais garder
la rosée de ce matin là

le chemin nous prenait
par la main
et les papillons s'inventaient
de nouvelles valses

le sous bois conservait
avec gourmandise
le moindre fragment de lumière

je t'ai embrassée
au pied du menhir
sans penser
à en faire un voeu

voeu de vie
voeu d'amour à la vie
 

Publié dans Bretagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article