Houat

Publié le par denis heudré

ile
de sable effondré
et de chemins rouges
de trop de soleil

ile
au parfum maritime
du lys de dune

ici
la poignée de main
tient lieu
de boite à lettres
et les mâts sont fiers
d'y avoir accosté


Poème repris dans le numéro 19 de la revue "Nouveaux délits"
http://monsite.wanadoo.fr/nouveauxdelits/page7.html
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article