instant

Publié le par denis heudré

la mer
devient la complainte
du crépuscule

un doux parfum
se déshabille
timidement

la fortune de cet instant
est l'occasion d'un poème


Poème repris dans le numéro 4 de la revue "mot à maux"
http://motamaux.hautetfort.com/archive/2006/01/26/sommaire-n-4.html

et repris également dans le numéro 79 de la revue "soleils et cendre"
http://membres.lycos.fr/soleilsetcendre/
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
j'aime les poèmes courts comme un peu les haiku japonais <br /> ils se créent ds l'instant<br /> pas de mots inutiles<br /> j'aime bcp<br /> vous serez ds mes liens
Répondre
G
mhh je ressens ...<br /> <br /> ... et le parfum des immortelles <br /> <br /> l'écume qui glisse sur le sable humide<br /> <br /> l'été sommeille encore un peu abrité le long de la dune <br /> <br />
Répondre