Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

écorce

reviens voir ta peau dans vingt ans qu'un parchemin brodé d'amertume qu'un habit couleur aube déchirée une écorce frissonnant d'absence Poème repris dans le n°44 de la revue "Lieux d'être" et dans le n°5 de la revue "Littérales"

Lire la suite

frontières profondes

dans le silence chatoyant des velours de vitrail espérer trouver asile en ces lieux n'est pas impossible aux antipodes des hypothèses le verre aux parois de laine et peaux d'amertume reliefs de chagrins sans doute élans de plume mais déjà la page s'assombrit...

Lire la suite

noir

noir le baiserde l'étoile frappantà la porte de la maison éteinte noir le cride l'horizondégueulant de corbeauxà la place du ciel noirema page blanche

Lire la suite

épilogue à la Terre

la Terre sans voix dansait comme parole au bleu de sa bouche chaque aube venait s'abreuver mais l'Homme aux mains irrémédiables et aux espoirs inanimés suicida tout épilogue d'un trou dans sa tempe d'ozone

Lire la suite

insulte

entre langage et pierreune insulteaiguisée aux incisivesd'une voix de griffe tous ces motsdont on fait les parois mais derrière cet incendiel'amertume de lits desséchésmuets comme la poussièredans le vent trop fort

Lire la suite

libellule

aucune ombre ne vient répliquer à cette lumière en vol feuilletant son livre irisé d'une brise magnifique une libellule moissonne le bleu de l'après-midi Poème repris sur le site des éditions Soc et Foc et dans le n° 44 de la revue " Lieux d'être" ainsi...

Lire la suite

Alzheïmer

perdre peut-être les mille lucarnes offertes à notre envol n'avoir plus du langage que la trame stérile des haleines de pierre froisser ses jours d'un baiser lancé vers la poubelle Poème repris dans le n°44 de la revue "Lieux d'être" et dans le n° 5 de...

Lire la suite