Top articles

  • la force de la poésie

    29 décembre 2005 ( #mes chemins de poésie )

    la force de la poésieest de n'être qu'une escapadevers un langagede l'éphémèredans le pas de l'éclaircie

  • terres de cri

    29 mars 2007 ( #mes chemins de poésie )

    refuserla jachère des mots labourersans relâche ces terres de cri et de lumière

  • entre légende et poussière

    24 avril 2007 ( #mes chemins de poésie )

    ainsi se figure-t'on tisser des mots en travers de l'aube pour arrêter le flux mais ces mots brûlant à même la bouche ne sont que l'écho rouge - entre légende et poussière - du désespoir

  • ratures

    15 mai 2007 ( #mes chemins de poésie )

    le monologuea ses raturesque le lecteur ignore images repriséessilences ravaudés mais au balcondes motsle poète sourit

  • joie de poésie

    28 juin 2007 ( #mes chemins de poésie )

    cette joie de poésie au-delà du seuil des mots trouver miroir entre les pages l'ivresse muette illimitée à fourvoyer la langue

  • chant tourne

    04 juillet 2007 ( #mes chemins de poésie )

    mots chantournésen un tournemain tournelanguetourneboulée sept foisaux entournures tournevoletournedanse

  • point final

    07 juillet 2007 ( #mes chemins de poésie )

    mettre fin au point final mettre au point sa fin

  • la poésie vieillit

    06 avril 2005 ( #mes chemins de poésie )

    la poésie vieillit comme la peinture les mots s'écaillent et perdent leur vernis mais pétille encore l'intention du poète comme celle du peintre

  • l'émoi de mes mômes

    06 avril 2005 ( #mes chemins de poésie )

    je garderai mes rimes émaillées mes mimes éraillés mes mots mélancoliques et mes mots mélodieux pour l'émoi de mes mômes et l'amour de leur maman

  • poésie joaillerie

    13 avril 2005 ( #mes chemins de poésie )

    la poésie me rend muet comme devant tant de luxe de rimes foisonnantes ou d'images étincelantes

  • origine du poème

    17 avril 2005 ( #mes chemins de poésie )

    la poésie commence avec le jour qui nous élève c'est aussi le papier l'encre et l'envie de marcher ailleurs

  • poésie et philosophie

    07 mai 2005 ( #mes chemins de poésie )

    la poésie se nourrit de philosophie dommage que l'inverse ne soit pas vrai

  • page blanche

    14 mai 2005 ( #mes chemins de poésie )

    cette page trop blanche aurait elle des soupçons? me croit elle incapable de la faire jouir de mots choisis écrits d'une main rêveuse? plaisir du papier poésie

  • l'évocation ratée

    14 mai 2005 ( #mes chemins de poésie )

    quand on apprendra les mots émotions qui vont bien plus loin qu'aucun sens pour toucher directement la grâce il y aura des maîtresses plus belles encore et des enfants plus grands encore

  • à la crémone

    14 mai 2005 ( #mes chemins de poésie )

    ouvrir son coeur à la crémone pour ne pas dévoiler l'accumulation de jours trop simples malgré les mots qui s'entrelacent comme un vieux cep autour des souvenirs

  • belle étoile

    31 mai 2005 ( #mes chemins de poésie )

    à force de fouiner dans les étoiles le poète ne récolte que des nuits sans rêve

  • mise en page

    03 juin 2005 ( #mes chemins de poésie )

    mise en page plier la page mise en pli

  • chansonnances

    30 juin 2005 ( #mes chemins de poésie )

    clins d'oeuvre à cloche pierre aux abordures des temps battus

  • chercher

    10 mars 2006 ( #mes chemins de poésie )

    se chercher des lumières dans la tête et y trouver l'espérance d'un autre pas ecrire tarit la rumeur des larmes quand un poème enflamme l'absence pardonner les cicatrices insolentes de promesses écorchées

  • poète

    29 mars 2006 ( #mes chemins de poésie )

    la poésie décore le coeurd'images jaillissantesloin de tout contourou prison de verre la poésie s'accrocheà nos murs intérieursdans le fouillis des anset les recoins de sang le poète ne fait que visiter souventses malles de vieoù s'amoncellentles cicatrices...

  • embarquer

    11 mai 2006 ( #mes chemins de poésie )

    embarquervers des partances de motsà épuiser l'encre de nos viesentre départs euphoriqueset retours mélancoliques tirer des bordsentre deux sommeilsvers ces pages de sable blancà peine griffées d'une plumeen mal de goélands

  • nuance

    09 juin 2006 ( #mes chemins de poésie )

    qui fera de nous des poètes, autres que ces inaccessibles éphémères,s'inoculant chaque jour leur dose de prison et occupés à espérerdécouvrir la nuance infime entre l'aube et la mort?

  • crépuscule enflammé

    30 mars 2005 ( #poèmes édités en revue )

    les vitrines fermaient leurs paupières les rues marchaient vers le silence d'un prochain crépuscule et moi j'avais rendez-vous avec une flamme poème repris sur le site : http://musiquedesmots.over-blog.com/article-6496393.html

  • délincandescence

    14 mai 2005 ( #ville )

    tous tes cris par écrit ta violence dans tes mots étalée sur le papier phrases trafiquées rimes volées règles violées rythmes cassés dealer de rimes dis leur la poésie

  • caillera

    30 octobre 2005 ( #ville )

    vie trop tôt ébréchée par l'absence de sillage silences fomentés sous des cendres d'amertume trop longtemps retenus et trop vite explosés

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>